Logo RHéponses

TEST : L’usure de compassion

L’usure de compassion peut être un réel handicap dans l’exercice de votre métier. Pour savoir où vous en êtes, testez-vous !

Attention, lisez chaque énoncé et répondez en pensant à votre situation actuelle.

Je m’efforce d’éviter certaines pensées ou certains sentiments qui me rappellent une expérience effrayante

 
 
 
 
 

Je constate que j’évite certaines activités ou situations parce qu’elles me rappellent une expérience effrayante

 
 
 
 
 

J’ai des trous de mémoire aux sujets d’événements effrayants

 
 
 
 
 

Je me sens étranger aux autres

 
 
 
 
 

Je m’endors difficilement ou je me réveille durant la nuit

 
 
 
 
 

Je suis facilement irritable, je me mets en colère pour un rien

 
 
 
 
 

Un rien me fait sursauter

 
 
 
 
 

En travaillant avec une victime, il m’est arrivé d’avoir des fantasmes violents envers son agresseur

 
 
 
 
 

J’ai déjà eu des flash-back à propos de mes clients

 
 
 
 
 

J’ai moi-même vécu une expérience traumatisante à l’âge adulte

 
 
 
 
 

J’ai moi-même vécu une expérience traumatisante dans mon enfance

 
 
 
 
 

J’ai déjà pensé que je devrais régler un traumatisme personnel

 
 
 
 
 

Je suis effrayé par certains propos ou gestes d’un client à mon égard

 
 
 
 
 

Je fais des rêves troublants, semblables à ceux d’un client

 
 
 
 
 

Il m’est arrivé d’être dérangé par le souvenir d’entretiens avec des clients particulièrement difficiles

 
 
 
 
 

Un souvenir effrayant s’est déjà imposé à moi pendant un entretien avec un client

 
 
 
 
 

J’ai plus d’un client pour lequel je me fais du souci

 
 
 
 
 

Les expériences traumatiques d’un client m’empêchent de dormir

 
 
 
 
 

Il m’arrive de penser que je suis « contaminé » par le stress post-traumatique de mes clients

 
 
 
 
 

Je me répète de moins m’en faire avec le bien-être de mes clients

 
 
 
 
 

Il m’est arrivé de me sentir « siphonné » par mon travail d’intervenant

 
 
 
 
 

Avec certains clients, j’ai eu l’impression que c’était sans espoir

 
 
 
 
 

Il m’est arrivé d’être en danger avec certains clients