Logo RHéponses

L’humeur du manager, contagieuse sur les équipes ?

Le style du leader serait responsable d’environ 70% du climat émotionnel, climat qui à son tour entraînerait 20-30% de la performance des entreprises.

Et oui, les émotions sont probablement l’élément le plus contagieux que l’on ait pu constater jusqu’à ce jour. La « contagion émotionnelle » serait d’autant plus vraie dans le facteur stress : une personne stressée pourrait contaminer plus de 10 collègues sur son lieu de travail !

L’attitude d’un manager et son énergie peut donc se répandre soit pour le meilleur, soit pour le pire. Les dirigeants sont observés en permanence par leurs équipes de sorte que ces derniers scrutent leurs humeurs pour prédire leur journée de travail.

Un lien de causalité quasi-effrayant !

Wager et son équipe ont évalué la tension artérielle d’un groupe de salariés dont la moitié bénéficiait de superviseurs perçus favorablement alors que l’autre avait des managers perçus défavorablement. Résultat de l’expérience : le second groupe montrait une tension nettement plus élevée ainsi que d’autres signes de souffrance telle qu’une activation du cortex préfrontal droit et une stimulation du système nerveux sympathique. Ces deux éléments traduisent un état de stress et d’anxiété. Il a été constaté également une installation d’un mode d’évitement chez les salariés.

Mais ce n’est pas tout ! A cela se rajoute une baisse de la créativité alors que les collaborateurs ayant un leader perçu favorablement ont fait preuve d’optimisme, de gaieté, de motivation et… de performance !
L’humeur d’un manager a non seulement un impact réel sur le bien-être des salariés mais aussi sur la performance !