Logo RHéponses

Contrat de génération

Cette mesure vient se rajouter au large panel de dispositifs déjà existants. La formation vous permettra d’y voir plus claire et surtout de répondre aux obligations légales en la matière qui pèsent sur les entreprises depuis 2013.

ATTENTION !!!
Depuis mars 2014, toutes les entreprises de plus de 50 salariés doivent réaliser un accord d’entreprise.

Le contrat de génération vise à répondre aux deux principales victimes du chômage en France : les jeunes de moins de 25 ans et les séniors. Cette mesure vient se rajouter au large panel de dispositifs déjà existants. La formation vous permettra d’y voir plus claire et surtout de répondre aux obligations légales en la matière qui pèsent sur les entreprises depuis 2013. Attention, ces obligations ont évolué en mars 2014, la formation en tient compte.

A l’issue de cette formation, vous serez capable de décrypter le périmètre et les modalités du dispositif relatif au contrat de génération (aides/sanctions, taille de l’entreprise). Vous apprendrez à réaliser un diagnostic et à décliner les dispositions relatives au contrat de génération au sein de votre structure.

Vous pourrez préparer un accord d’entreprise conformément à l’obligation légale et élaborer le contenu de votre plan d’action.

Vous serez alors en mesure de traduire en opportunités les obligations légales !

N’hésitez pas à faire un détour par le module « Formation Ressources Humaines », vous y trouverez des stages adaptés à votre fonction : « Enrichir ses compétences en Ressources Humaines », « Politique senior », « Le contrat de génération », « Lutter contre les discriminations au travail », « GPEC : faites le pari de la compétence interne et de l’accélérateur de carrière », « La GPEC : un vrai outil RH de pilotage ».

Descriptif de la formation

Contrat de génération

– De l’ANI du 19 octobre 2012 à la loi du 1er mars 2013 : décryptage des dispositifs règlementaires
– Retour sur les obligations déjà existantes en matière d’intégration des salariés âgés et de gestion de la pénibilité
– Fondement du dispositif : l’emploi des jeunes et des seniors en France, situation comparée et évolution?
– Les catégories des « jeunes » et des « seniors »
– L’apport des séniors aux entreprises ou « tordre le cou » aux préjugés!
– La loi vue de l’intérieur : insertion durable des jeunes en CDI, maintien dans l’emploi ou recrutement des seniors, transmission des savoirs et des compétences, égalité professionnelle hommes-femmes et mixité dans l’emploi
– Les obligations en termes de négociation d’un accord :
accord d’entreprise, plan d’action ou accord de branche
– délais de mise en oeuvre, pénalités et risques encourus
– Les entreprises concernées
– Définition des besoins

Entreprises de 50 à plus de 300 salariés : préparez votre accord intergénérationnel

– Réaliser le diagnostic préalable en intégrant les éléments obligatoires notamment les compétences clefs
– Quel contenu ? Quels critères à respecter ? Comment articuler son accord avec les accords de branche ? Que faire si les négociations échouent ?
– Quelles mesures concrètes prévoir ?
– Les aides financières de l’Etat

Articuler le contrat de génération avec les autres dispositifs

– Qu’en est-il des accords seniors avec l’arrivée des contrats de génération ?
– Intégrer les dispositions relatives à la mixité du travail et à l’égalité hommes‐femmes à l’accord

Contrat de génération et transmission des compétences : créer les conditions du succès

– Faire le lien entre les contrats de génération et la GPEC
– Faire du contrat de génération un accélérateur en matière de GPEC : penser sa cartographie des compétences différemment, revoir sa politique de recrutement, réfléchir à l’intégration des salariés, mettre en place une politique de tutorat…